FOOTBALL : Nice cartonne en Europa League

Voici le Gym de retour en Europa League pour la seconde année consécutive trois semaines après leur élimination en phase qualificative pour la Champion’s League contre Naples.

Nice reste sur une victoire samedi contre Monaco 4 à 0 à domicile.  L’OGCNice voulait donc cette année bien cette phase de poule européenne contre Waregem en terre belge.

La composition de l’équipe est quasiment la même que contre Monaco : seuls changements Papi Mendy est titulaire à la place de Vincent Koziello qui est suspendu et Dante effectue son retour après sa suspension contre l’ASM. Nice évolue  en 4-4-2.

Les premières minutes de la rencontre ressemblent à celles du match de samedi : le gym laisse la possession de balle aux belges mais se procure quand même des occasions.

Cardinale, le gardien niçois doit se mettre au travail à la 9ème minute en effectuant une double parade devant Olayinka.

Le Gym ne tarde pas à effectuer sa mise en marche offensive. Suite à un tacle magnifique de Le Marchand, Seri hérite du ballon dans le coeur du jeu et le transmet à Plea déclenche sa frappe  aux 20 mètres. Le ballon est légèrement dévié par Heylen,mais il fini sa course dans les filets de Leali (0-1, 16’). Nice ouvre donc le score.

Il faut attendre quelques minutes de plus pour voir les aiglons doubler la mise. Au départ de l’action, des échanges Dante – Papy aux abords de la surface azuréenne puis un long ballon du capitaine, dévié, par St-Maximin, protégé et remis par Balotelli, relayé par ce même St-Maximin à Lees-Melou, qui quitte son couloir droit avec flair. Lancé, le numéro 8 résiste à une charge belge, puis sert Plea qui pique au premier poteau (0-2, 20’).

A la demi-heure de jeu, Dante va inscire le but du KO. Il reprend du droit un bon corner tiré par Séri (0-3, 28′).

Au bout de 45 minutes, l’addition est salée pour Waregen: 3 à 0 pour les visiteurs. Il n’ont d’ailleurs pas été très dangereux.

Le retour des vestiaires est plus compliqué pour les niçois : ils se font surprendre alors que le jeu a repris depuis 30 secondes (1-3, 46′). Le Gym passe alors un quart d’heure compliqué et se met à douter. Nice tente de sortir la tête de son camps de la même manière que le 3ème but contre Monaco : Souquet sert Balotelli, qui voit son plat du pied repoussé par Leali.

Sur le contre, Kaya fut fauché par St-Maximin à l’entrée de la surface, l’arbitre désigne dans un premier temps le point de penalty avant d’écouter l’arbitre assistant et de siffler un coup franc. Le joueur belge a faillit se faire justice lui-même mais manque le cadre de peu sur coup franc (54’).

Dans la foulée, le gardien niçois repousse une belle tête d’Olayinka (52’).

De Pauw expédie un centre parfait de ce même Kaya au-dessus de la barre de Cardinale (58’).

Super Mario se retourne et lance St Maximin qui fait un sprint de 50 mètres et inscrit son premier but niçois (1-4, 69′).

Il ne manque plus qu’un but Balotelli pour terminer  cette soirée formidable. A la 73ième il enroule une frappe et inscrit le 5ème but de la rencontre (1-5, 73′).

 

C’est donc la deuxième victoire niçoise à l’extérieure de  l’histoire du Gym. Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, grâce à se large victoire sur Waregem, Nice est en tête de sa poule devant la Lazio malgrès son succès en Hollande 3 à 2.

Prochain match en championnat pour Nice : dimanche 17 septembre à 17h00 à Rennes.

Prochain match européen : jeudi 28 septembre à 19h00 à Nice :

Pres de 400 supporters niçois sont venus encourager leur équipe bravant le mauvais temps et enflammer le stade.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *