Le Gym rate son match

3 jours après la défaite face à Naples, le Gym pensais tomber sur une équipe d’Amiens mal en point. Mais il en a été tout autrement.

Placé en 4-4-2, Amiens a dès le début de la rencontre mené ses attaques vers le but niçois.  Au bout d’un quart d’heure de jeu, Amiens obtient un très bon coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Gael  Kakuta ouvre donc le score laissant aucune possibilité à Cardinale pour arrêter le tire. (15′ 1-0).

Le Gym ne parviens pas à jouer son jeu . Privé de Séri et Balotelli restés à Nice, St Maximin, lui, est sur le banc. Lucien Favre a donc aligné Koziello et Tameze à la récupération, Walter-Sneijder-Lees-Melou chargés d’alimenter Alassane Plea devant.

On ne peut que constaté l’impuissance du Gym à ressortir le ballon. Pire même Amiens va doubler la mise. Sur un corner frappé par Bourgaud, Konaté grille la politesse à tout le monde au premier poteau et catapulta le ballon dans la cage (2-0, 28’).

Il faut attendre l’OGCNice mené 2 à 0 pour voir jouer nos joueurs plus haut. Mais cela n’inquiète toujours pas les locaux. En 45 minutes, le Gym aura encaissé 2 buts, et se sera procuré un corner ainsi que deux tirs lointains. Le score aurait même put être plus dur à la mi-temps mais Cardinale veille au grain.

 

Au retour des vestaires, Lucien Favre change de tactique : Le Marchand et Tamèze laissent leurs placent à  Sarr et St Maximin ce qui a eu pour conséquence de faire jouer plus bas Walter et de replacer Lees-Melou à droite.

Nice semble aller mieux. Walter frappe au but mais le tir est repoussé par le gardien. (47′)

A la 56′ Sneijder repend de l’extérieur du pied un beau ballon de Souquet mais cela n’est pas cadré.

A la 66ème le Gym a failli trembler à nouveau. Amiens marque un troisième but mais heureusement l’arbitre assistant avait levé son drapeau. Le but est refusé pour un hors-jeu.

Les Azuréens tentent de pousser mais rien ne vient. Amiens va même inscrire une troisième but : un débordement et un centre de Manzala, que Konaté n’a qu’à pousser au fond (3-0, 89′).

Nice s’incline pour la troisième fois quatre journées de championnat. Il faut remonter à la saison 2012-2013 où le Gym avait aussi mal commencé mais cela n’avait pas empêché les aiglons de finir à la 4ème place à la fin de la saison.

Il y aura quand même eu quelques satisfactions lors de cette rencontre. D’unenpart Sneijder a réussi 90% de ses passes.

D’autre part, une centaines de supporters niçois et lillois ont fait le déplacement pour encourager les aiglons. Ils se sont même fait entendre pendant une partie du match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *