Nice condamné à l’exploit contre Naples mardi

Ce mercredi soir dans le stade de San Paolo à Naples, les aiglons se déplaçaient sans leurs supporters interdits de déplacement pour l’occasion. C’est un stade plein à craqué que les joueurs ont entendu tous ensemble pour la première fois la fameuse musique de Ligue des champions.

Le seul changement par rapport au match contre Troyes est la titularisation de Jallet à la place de Srarfi (blessé).La composition est donc un peu plus défensive. Au niveau de l’attaque Pléa est associé à St Maximin. Nice joue donc en 5-3-2.

Le premier quart d’heure est napolitain. Nice est logiquement dominé et concède l’ouverture du score à la 13ème minute contre le SSC Napoli. Un ballon agilement placé obligeant Cardinale à sortir de ses buts mais il est dribblé par Martens. Le Gym plie mais ne rompt pas. St Maximin tente de trouver Pléa mais la défence est bien en place.

Naples n’est pas loin de doubler la mise avec encore Martens qui efface deux niçois et oblige Cardinale à faire une parade.

A la 35ième, Koziello rate le but du 1-1 ! Trouvé par Jallet, décalé sur le flanc droit, le milieu niçois devance les Napolitains, se projette sur la droite de la surface italienne avant d’être seul devant Reina et de trop croiser sa frappe du droit à ras de terre.

Cinq minutes plus tard, Servi par Le Marchand, Saint-Maximin remonte rapidement le ballon dans l’axe, profite d’un appel de Plea pour se décaler légèrement sur la droite et tenter sa chance. Son tir à ras de terre du pied droit des 18 mètres file à gauche du but italien.

 

A la mi-temps, les aiglons sont donc mené 1 à 0 mais n’ont pas démérités.

Naples continue de pousser. A la 51ième , Mertens profite d’un ballon récupéré à l’entrée de la surface niçoise pour solliciter encore Cardinale sur une frappe croisée du droit. Le rebond n’empêche pas le portier de dévier. Au 2e poteau, Insigne se jette mais ne redresse pas le ballon.

53ième, Nouvelle tentative du Napoli. Insigne frappe des 20 mètres depuis l’axe gauche. Sa frappe enroulée du pied droit est stoppée sans problème par Cardinale.

A l’heure de jeu , tactiquement, Lucien Favre fait sortir Sarr pour le remplacer par Boscali.

A la 65ème, Sur une ouverture d’Allan depuis la droite, Souquet, avec Callejon dans son dos, manque de prendre Cardinale à revers mais sa tête est repoussée en corner par le portier des Aiglons ! Le but contre son camp du défenseur n’était pas loin.

A la 69ème, Mertens semble être destabilisé par Jallet à l’entrée de la surface de réparation. Il s’effondre dans la surface. L’arbitre siffle sans hésiter penalty. Voyant Cardinale partir sur sa gauche, le milieu de terrain place tranquillement le ballon de l’autre côté à ras de terre du pied droit. Naples mène 2-0. Le pénalty semble très contestable.

A la 80ème, Koziello tacle Zielenski qui s’effondre. L’arbitre sort un carton rouge. Tous les niçois se regroupent auprès de l’arbitre car il n’y a pas faute. Pire même Pléa déjà averti, écoppe d’un second carton jaunequi est signe de rouge. Nice va donc devoir jouer à 9 contre 11 pendant 10 minutes en étant mené 2 à 0.

Lucien Favre fait donc sortir St Maximin pour faire rentrer Rémi Walter. Le coach veut limiter la casse.

Nice s’inclinera donc 2 à 0 à Naples.

Les niçois doivent donc gagner avec deux buts d’écarts mardi prochain à Nice.

Pléa et Koziello seront suspendu.

Quel sera l’attaque de mardi? Balotelli et Sneijder seront-il prêts?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *